FC MORTEAU MONTLEBON


Avant un déplacement important sur le terrain du FC Grandvillars, nous avons rencontré l’un des cadres de l’équipe A, le polyvalent Jérémy Thierry.


- Côté Terrain –

 

Salut Jerem, peux-tu d’abord te présenter et nous décrire ton parcours de footballeur jusqu’à aujourd’hui ?

Jeremy Thierry, bientôt 30 ans (l'âge de maturité footballistique et personnelle...lol) Au club depuis 2009, précédemment à Pont de roide durant 2 ans, et sinon Pays Maîchois depuis tout petit. J'ai toujours été fidèle à mes clubs, pas comme Rachid Benchagra le Stéphane Dalmat du FCMM.

 

Quels sont tes plus beaux souvenirs au club ?

Il y en a beaucoup, mais mon top 3 serait : La montée en CFA2 en 2013 avec une équipe de loups ! 13 victoires en 13 matchs à domicile. DES MACHINES. Le parcours en coupe de France qui s'est terminé par le match contre Pontarlier, il faisait -40° mais les gens avaient répondu présents !! Les différentes épopées en coupe de Franche-Comté avec notamment la finale contre Pontarlier, Kiko qui fait son dernier match avec Morteau et qui rentre sur le terrain avec "One" de U2. Juste magnifique. Et j'ajoute quand même le match contre Lons Le Saunier l'année dernière : le scénario incroyable du match et la bringue de sauvage qui s'en est suivi.

 

A trois journées de la fin du championnat il ne vous manque que deux points pour valider l’accession en N3. On imagine que cet objectif est dans toutes les têtes ?

Bien sûr on y pense mais on avance tranquillement, on ne se projette pas, on ne voit pas plus loin que le match de Grandvillars pour le moment. Ce serait en tout cas une juste récompense pour le club, pour le groupe et les 2 coachs qui font un boulot de malade.

 

 

Le déplacement à Grandvillars sera décisif dans la course au titre de Régionale 1. Penses-tu que l’équipe aura les armes pour aller faire tomber le leader sur son terrain ?

Franchement les armes oui, la motivation aussi. Il y aura une belle équipe en face et ça risque d'être un match engagé. Après honnêtement, la mentalité de ce groupe est de ne pas trop parler et d'agir. On ne fait pas la une des journaux et on n'annonce rien. On préfère répondre sur le terrain.

 

En attendant son dénouement, cette saison restera sans aucun doute positive. Est-ce que tu t’attendais à une telle réussite en début de saison ?

Je ne suis pas surpris de cette réussite. Je savais qu'on avait le potentiel pour viser les premières places. Mais le foot est tellement aléatoire qu'on est jamais sûr de rien. Aussi, il est toujours difficile de digérer une épopée en coupe et je trouve que le groupe l'a plutôt bien fait.

 

Selon toi, qu’est ce qui explique ces bons résultats ?

Alors bien sûr il y a un super groupe, vraiment des belles personnes, une mentalité à la mortuacienne (certains sont d'ailleurs meilleurs à l'apéro que sur le terrain !). Mais on oublie parfois de dire qu'il y aussi de bons footballeurs, des mecs qui peuvent jouer plus haut sans trop de difficulté et qui tire le groupe vers le haut.

 

Raconte-nous une action qui t’a marqué cette saison (but magnifique, parade fantastique, frappe dans les tribunes, geste technique, geste pas très technique…)

Nldr : il est maintenant impossible de citer Kevin Devillers dans cette rubrique, en effet, les railleries à répétition ont heurté la sensibilité du joueur.

L'action contre Baume Les dames à l'aller quelques jours avant le 8ème tour de coupe de France, la perte de balle, la faute de Fraichot, le carton rouge, l'arbitre qui revient sur sa décision, le grand qui remet son maillot et le pénalty manqué ! On est passé par toutes les émotions.

 

 - Côté Vestiaire

 

- Quel est ton surnom dans le vestiaire ?

Je ne crois pas tellement en avoir, ou alors Jé… Ou peut-être Ronchon contre la Charité.

 

- Quel joueur est le plus compétiteur ?

Je dirais Lulu (Florian Tournier) et Thomas Aubry (Robot c'est parfois un peu extrême…) Je vais passer pour un vieux con mais je trouve que la mentalité de compétiteur se perd un peu. Le foot n'est pas la priorité des jeunes. Les anciennes générations étaient prêtes à mourir sur le terrain.

 

- Quel joueur est le plus boudeur ?

Je dirais moi. Je déteste perdre. J'aime trop le foot pour rigoler quand je suis remplaçant !

 

- Qui raconte les plus longues histoires ?

Je dirais Nakibou Wailo pour ne pas me citer (vous en parlerez à Tom Beuque). Naki il faut parfois un décodeur pour comprendre ce qu'il dit.


- Qui est le plus fêtard ?

Franchement c'est difficile de répondre à cette question car il n'y a que ça dans cette équipe. Mais le top 3 c'est Tim Boillod, Manu Bize et PJ Chapatte (d'ailleurs sa phrase du moment c'est : « mon pauvre ami, ce qu'on a bu en tribune »).

 

- Qui est le plus dragueur ?

Pour éviter de froisser les femmes de certains, et comme c'est mon pote et que sa femme saura pourquoi je le cite je dirais GAEL MAILLE !

 

- Qui a marqué le plus beau but cette saison ? 

Rémi ValBonnet contre Grandvillars : Rangé !

 

 

Merci à Jerem pour sa disponibilité et ses réponses à nos questions. Nous lui souhaitons une belle fin de saison.

 

La Team Com’

NOS PARTENAIRES
PROCHAIN MATCH
Coupe de France de Football
Samedi 17 Novembre à 18h à Paray-le-Monial - 7ème tour
     
     USC Paray Foot
-
Résultat de recherche d'images pour "MANISSIEUX FOOT" 

FC Morteau Montlebon
 
 
CLASSEMENT
DERNIER MATCH
Championnat National 3
Samedi 10 novembre à 14h30 à La Charité - 9ème journée
 
US La Charité
 
1
-
1  
 Résultat de recherche d'images pour "MANISSIEUX FOOT"
 
FC Morteau-Montlebon
Benchagra (64')