A la rencontre de Maxime Mainier - 09/03/2018

A la veille de la réception du FC Champagnole pour notre équipe R1, nous avons rencontré l’infatigable Maxime Mainier.



Salut Max, nous n’allons pas te demander de te présenter, tant nos lecteurs (et lectrices) te connaissent déjà.

 

Ce samedi, vous allez affronter le FC Champagnole, une équipe que vous avez battue (0-5) au match aller. Faudra-t-il reprendre les mêmes ingrédients ?

Oui c'est clair on va tout faire pour prendre les trois points mais il faudra se méfier de cette équipe qui a progressé depuis la phase aller et qui a besoin de points pour se maintenir. J’espère que notre série d’invincibilité va continuer et que notre objectif sera atteint le plus rapidement possible.

 

A la mi-parcours de ce championnat (13 matchs joués sur 26) le podium est toujours à portée de main. Est-ce un objectif pour la fin de saison ?

Un objectif pour la fin de saison je ne sais pas, mais on va prendre les matchs les uns après les autres en essayant de prendre un maximum de points à chaque match et on verra bien où on se situe à la fin.

 

Raconte-nous une action qui t’a marqué en cette première partie de saison (but magnifique, parade fantastique, frappe dans les tribunes, geste technique, geste pas très technique…)

Alors dans les buts magnifiques qu'on a marqués, un me vient à l'esprit, c'est le mien en match amical contre l'USPV. Lobe de 30 mètres en demi-volée. Pour les parades fantastiques le grand les banalise à l’entrainement. Frappes dans les tribunes j'ai envie de dire KD (Kevin Devillers) rien de plus. En geste technique il y a Thibaut Glangine qui s'est approprié cette fameuse frappe en deux touches de balles, celle où la balle touche ton pied d'appui juste avant la frappe et qui finit en six mètres voire en touche.

 

De nature plutôt réservé, tu deviens un véritable guerrier lorsque tu entres sur le terrain. Comment expliques-tu ce contraste ?

Réservé je ne sais pas, mais j'ai encore tout à prouver donc j’écoute les conseils des coachs et des anciens, et sur le terrain je donne le maximum pour ne pas décevoir.

 

On te compare souvent aux éthiopiens Kenenisa Bekele ou Haile Gebreslassie. Comment as-tu développé ce 3ème poumon ? 

Je ne sais pas pourquoi mais j'adore courir, faire l'effort au service du collectif cela me plait donc je le fais avec plaisir.

 

Tu as récemment remporté le très réputé tournoi de Vercel avec le FC La Motte. Est-ce que tu connaissais déjà tes talents de joueur de Futsal ?

Oui pour le coup pas vraiment, mais il faut dire qu'avec un nom d'équipe comme celui-là, il ne pouvait rien nous arriver.... #Capitale.

 

D’ailleurs…tu as gagné un superbe barbecue. Est-ce qu’une date d’inauguration de celui-ci est déjà fixée ?

Oui volontiers, dès que l'occasion se présentera, vous êtes les bienvenus !

 

Nous te laissons le mot de la fin.

Un grand merci aux entraîneurs, au comité, à JP, à Françoise et à tous les bénévoles et supporters qui prennent de leur temps pour suivre les équipes du FCMM.